Merci à tous et à toutes qui ont participé à la réalisation de cette pièce de théâtre

Par leurs témoignages, commentaires, et participation aux entrevues, une trentaine de femmes francophones du Yukon ont participé à l’écriture de « Je parle français And I Love in English ». Présentée pour la première fois en 2013, cette pièce de théâtre amusante et touchante traite de la réalité, parfois déroutante, des femmes francophones en couple avec une personne anglophone.

Reprise et montée par des groupes de femmes francophones ailleurs au Canada, c’est avec une grande fierté que les Essentielles ont présenté la 2e production de leur fameuse pièce de théâtre créée et produite par et pour les femmes franco-yukonnaise.

« Je parle français And I Love In English 2015 » a été présentée pour la deuxième fois au Yukon les 6 et 7 mars 2015 à 19h30 au Old Fire Hall.

En participation avec les Rendez-vous de la francophonie 2015

Les Comédiennes!

Mireille de la Prairie

Chanteuse dans l’âme, globe-trotteuse à ses heures, vous faites face à une actrice intense au cœur de rockeuse : celle-là ne vit que pour s’impliquer dans une palette de projets plus éclatants les uns que les autres! Laissant enfin de côté ses valises, ce projet est le premier d’un retour « en grand ».

Émelie Caron

Née au Nouveau-Brunswick, a étudié en Ontario, en France et en Belgique avant de venir vivre au Yukon. Pas étonnant qu’elle en perd son accent et se retrouve à jouer une Française! Avant de quitter le Yukon pour de nouvelles aventures, la voilà sur scène, et pour son grand plaisir!

Erin Evangeline Sanderson

Entre des études à temps plein au collège du Yukon et l’enregistrement du CD démo de mes compositions, j’avais besoin de réincarner une nouvelle version du personnage nordique qu’est Keila. J’en apprends plus sur la vie quand je la découvre à travers plusieurs paires d’yeux. Voilà pourquoi j’écris des chansons et que je joue sur scène, afin d’enrichir mon expérience de la vie et de l’amour.

Amélie Latour

Amélie Latour est une élève de l’Académie Parhélie. Passionnée du français et des arts dont la danse, elle fait aussi partie de l’équipe de biathlon yukonnaise. « Je parle en français and I love in English » est la première œuvre dramatique à laquelle elle participe à l’extérieur de l’école.

Angélique Bernard

Je n’ai pu résister à l’idée de reprendre mon rôle de Nicole, un personnage que j’adore et qui me fait éprouver toute une gamme d’émotions. J’ai joué dans plusieurs pièces de théâtre des EssentiElles depuis 1998 et cette représentation tombe à point pour fêter les 20 ans de ce groupe féministe ainsi que mes 20 ans au Yukon!

Joel Potié

Fransaskois de souche, Joel comprend très bien la réalité des francophones en milieu minoritaire. Il a déjà joué dans des pièces communautaires au sein de la Troupe du Jour de Saskatoon, mais cette pièce marquera sa première participation à la scène théâtrale yukonnaise. Comme biologiste et guide de chasse, il se retrouve souvent seul dans les montagnes et se réjouit de cette occasion de pouvoir s’exprimer sur scène.

Laurie Gendron

Deux ans se sont écoulés depuis la première présentation de « Je parle français and I love in English », mais le plaisir de raconter cette histoire ne s’est pas pour autant estompé. Renouer avec les personnages de la pièce, c’est un peu comme retrouver une « gang » de vieux amis après une longue absence. C’est aussi une chance unique de revisiter l’histoire. La vôtre, celle d’un parent, d’un collègue, d’un ami.

Mike Tribes

Faire partie de cette production a été une vraie partie de plaisir, meme si je ne saisais pas toujours ce qui se passe. « Vous parlez trop vite mes amis! ». Je vis dans la peau de Ben depuis deux mois et j’aime faire partie de cette magnifique communauté francophone. J’espère que vous aimerez cette pièce, autant que nous.